RENCONTRE PHOTOGRAPHIQUE AVEC………LE SALON DE COIFFURE ÉPITHÊTE DE MARION VERGNE/BARREAU

Salon Epitête de Marion Vergne-Barreau

Marion … passion 

Toute petite, Marion avait stupéfait ses parents, Jean Pierre et Françoise, en leur demandant d’acheter le salon de Jean Pierre Tworkowsky, car elle voulait être coiffeuse. Un de ses professeurs de l’époque, le regretté André Laroche, avait essayé de la dissuader, car Marion travaillait bien à l’école. Que nenni ! 

« Je veux être coiffeuse ». 

Et coiffeuse elle fût. Déjà vingt ans que le troisième salon Epitête a pignon sur rue. Mais en créant son salon, Marion a crée un univers bien à elle, fait d’originalité, de créativité, d’inventivité, d’échange, d’amitié et  de lien social. Elle met en valeur et en parallèle,  plusieurs formes d’art, dans l’art de la coiffure : le théâtre, le cinéma, la chorale, la musique, l’esprit de groupe de potes et toujours dans une ambiance cool et décontractée. Quelques notes de musique jouées sur un piano en attendant son tour, séance tatouage pour le plaisir, petit noir à déguster tranquille…. 

Le salon a rouvert ses portes après confinement obligatoire. Marion fut impatiente de retrouver les cheveux de ses client(e)s, dont elle a eu fort à faire les premiers jours. Les précautions sanitaires furent prises : masques individuels à mettre obligatoirement, gel pour les mains,  rendez-vous à l’heure,  entrées et sorties réglementées etc ….Ce joli lieu de vie a été pris d’assaut dès la réouverture, car aller chez Marion, en plus de la nécessité capillaire, est un joli moment en perspective. 

Dany BLANC