LES PASSEURS DE MÉMOIRE DU PAYS DE DURAS: PROJET DE RESTAURATION DU CHÂTEAU (heureusement non réalisé) ET CORRESPONDANCE DE L’ABBÉ DOUMAX

Cher monsieur,

Vous êtes au vert, heureux homme qui savourez à plusieurs sens, la  verdure, les couleurs, les parfums, les chansons des champs. Je soupire après tout celà entre mes murs de briques et de mes salles d’hôpital. C’est long et triste pour moi et pour les autres. C’est long, pénible, sanglant.

A vous et à tous les vôtres. Respectueux et cordial souvenir.

Y Doumax.