LES PASSEURS DE MÉMOIRE DU PAYS DE DURAS: LE MONUMENT AUX MORTS, PLACE DE LA RÉSISTANCE

Le monument aux Morts 

Le monument aux Morts de Duras a été érigé en 1921,  par le maire de l’époque Raoul Goudounèche, négociant, maire de 1919 à 1921 suite aux nombreux  décès de la grande guerre. Il fut inauguré le 15 juin 1924 sur la place nommée de la Résistance. 

Il représente un soldat mort enveloppé du drapeau, tombé dans les bras d’une statue de femme. Il est dédié aux combattants des guerres de 1870 -1871, puis à ceux de 1914-1918, et 1939-1945. Les noms des soldats tombés sont inscrits en lettre d’or  sur la pierre, et égrenés un à un par les enfants des écoles lors des commémorations.  A l’arrière du monument, sur une plaque apposée,  on peut également lire  l’appel du 18 juin de Londres  du Général de Gaulle. Il a été rénové par Philippe Utech en 2018. 

Il est ceint d’une grille de fer joliment forgé, haute à peine d’un mètre, épousant l’arrondi  de la route, permettant à la commune de fleurir les abords  autour du Monument. Les principales commémorations se déroulent le 19 mars (Cessez le feu de la guerre d’Algérie, le 8 mai (fin de la 2ème guerre mondiale, le 15 août ( massacres de la Ragotte et de Rayet) et le 11 novembre ( fin de la première guerre).

Dany Blanc