LES PASSEURS DE MÉMOIRE DU PAYS DE DURAS: LE PETIT TRACASSIER 18 AVRIL 1977 LES FAUX JUMEAUX

LES FAUX JUMEAUX « Les bivitellins » Lu dans l’Exploit des chroniques du Petit Tracassier.

C’est arrivé rue César Jauffret : pour le couplé, c’est gagné !

Mais pour les jumeaux, c’est un coup dans l’eau.

Monsieur Michelot, c’est un manque de pot :

La dernière née Virginie c’est l’aînée, le premier né Olivier, c’est le cadet.

Etonné, le perruquier n’a pas démérité. 

Le rugby, c’est sa partie. A l’entraînement  il est allé régulièrement, bien calé à la mêlée, il n’a jamais reculé. Il n’a jamais raté un essai tenté. C’est un attaquant toujours au premier rang. Son vis-à-vis bien cadré est envoyé au tapis. Pour le corps à corps il est le plus fort. 

A l’arrière, la place ne lui convient guère, c’est un gagneur notre coiffeur. Il est récompensé pour s’être bien appliqué. Tu as bien joué,  soie félicité !

Le Papa est un fier à bras

Les petits amis sont un peu contrits, le François pour deux à la fois, n’a pas fait le poids.

Le Dédé a bien essayé mais a échoué. Le Pierre voulait bien faire, mais est une seule fois père. Le Guy, bien parti n’a pas réussi. Le René vite fatigué, s’est arrêté au premier. Le Surgé malgré sa bonne volonté n’a pu y arriver. Le Fernand n’en n’a pas fait autant quand il était dans le vent. De Ré a essayé mais vite lassé, il a abandonné. Duperrier s’est vanté qu’il y arriverait, mais je pense qu’ Irrifrance n’est plus dans la danse. Pour le « bagou » ils sont tous dans le coup, mais c’est tout ce qu’ils sont ces beaux loulous !

Toi perruquier, tu leur as montré comment tu t’appelais, tu leur as prouvé que t’avais des idées. Ta réussite les a laissés comme deux ronds de frite. Pour te récompenser, leurs porte- monnaies vont se dégeler, le cœur un peu serré, ils me l’ont assuré. 

Conclusion 

Le barbier n’a pas bégayé, il est comblé,

C’est un fait le perruquier n’a pas bricolé, 

C’est du travail bien fait, persévérez ! 

C’est en forgeant qu’on devient forgeron !

Signé :  Monsieur de la Dragée du Baptême

.