DURAS: RENCONTRE PHOTOGRAPHIQUE …… DANS LES JARDINS DU CHÂTEAU DES DUCS DE DURAS POUR LES RÉCOLTES DE L’ESPOIR AVEC LES ARTISTES DES ANNÉES 80 07/09/2019

Les stars 80 ont encore la pêche

Ces artistes transmettent dans leur sillage une certaine idée de légèreté, un sens de la fête populaire, basée sur des succès phénoménaux des années 80. Désormais, ne se prenant pas au sérieux, ils continuent de s’amuser, pour le plaisir, (comme un certain Herbert Léonard) mais aussi pour de bonnes causes. Visiblement, ils sont tous heureux d’y mettre leur cœur et de partager avec le public, selfies et autres bisous. 

Ils ont gardé la pêche de leurs jeunes années, quand ils enchaînaient les scènes, les concerts,  les tournées. Ils se connaissent bien, presque par cœur, se rencontrant sur les routes. Ils sont conscients que la roue tourne, qu’ils ne sont plus en haut de l’affiche, comme nous l’avait confié Philippe Cataldo l’année dernière, et toujours parrain des Récoltes de l’Espoir.

Mais l’envie de faire plaisir, de s’amuser, de ne « pas se prendre la tête » de donner du bonheur aux gens, les motivent comme au premier jour. C’est en cela qu’ils demeurent sympathiques. Et qu’ils ont encore du talent. 

Je peux donc citer ces artistes d’un soir à Duras qui ont joué le grand jeu pour faire avancer la recherche médicale, tel était le but de ce concert : Philippe Cataldo, Zouk Machine, Sloane, Alain LLorca, Sabine Paturel, Jean Pierre Morgand, Pedro Castano, et Lee J John

Cette année encore, Frédéric Orazio a fait le bon choix, la foule s’est déplacée nombreuse pour les applaudir. 

Dany BLANC