DURAS: RENCONTRE PHOTOGRAPHIQUE ……ET GASTRONOMIQUE AVEC LYDIE MACÉ (THE OLD BOOK SHOP) ET LAURENT MORA (LE COMPTOIR DE MARGUERITE) 07/2019

CREER DU LIEN

Laurent Mora et Lydie Macé, insufflent au commerce rural une nouvelle donne, celle d’être complémentaire et non concurrentielle. 

Ces deux jeunes commerçants ont compris que l’union peut faire la force en travaillant intelligemment, presque en équipe (et pour eux en binôme), tout en gardant chacun sa propre identité. La jalousie n’existe pas, le seul but, est de donner au village et à ses visiteurs l’impression d’un lieu de vie convivial, où le commerce ne meurt pas si l’on accepte d’en comprendre les règles. Se renvoyer la balle, en l’occurrence la clientèle, afin que tout le monde y trouve son compte.

Et de citer en exemple la dizaine de thés choisis par Lydie chez Laurent (sur 80 références) et Les Sablés de Zoé, Alix et Lily (les filles de Laurent) fabriqués par Lydie et en vente en exclusivité au Comptoir de Marguerite…Laurent a même aménagé ses horaires d’été aux horaires de Lydie,

une façon encore d’être complémentaire et de montrer une unité. 

D’autres commerces se lancent dans l’aventure, car eux aussi ont compris que la façon individuelle de vivre d’autrefois n’avait plus cours. La mixité, le métissage, le mélange, la transhumance des populations, le commerce équitable auront eu raison de cette rigidité commerciale d’autrefois. C’est une époque révolue. Le monde est en marche….

D B