LENA, COMMENT J’AIMERAIS QU’ON ME VOIT